La transition numérique constitue un défi majeur que les membres de Canopée souhaitent relever ensemble. Ils ont souhaité se faire accompagner dans cette démarche ambitieuse. Un appel d’offre a été lancé en octobre 2017 et après une première sélection de trois candidats, c’est finalement le cabinet Aatiko qui a été retenu par un Jury.

Cette étude vise à aider chaque organisme à enrichir sa stratégie numérique avec une vision à 360° sur les activités et les parties prenantes impactées : politique patrimoniale,  gestion locative et relations clients, relations partenaires  et gestion des collaborateurs. Aatiko réalisera une première phase de diagnostic par organisme, avant de formuler des recommandations sur les axes de mutualisation à l’échelle de Canopée.

Le 6 décembre 2017 s’est tenue l’Assemblée Générale constitutive de Canopée, lors de laquelle les Directeurs Généraux des quatre offices membres ont signé les statuts du GIE (groupement d’intérêt économique), créé au 1 janvier 2018.

Cet événement s’est déroulé dans les locaux de la Fédération des Offices publics de l’habitat, qui soutient cette initiative depuis le début et qui a notamment apporté une aide précieuse sur le volet juridique.

Les quatre offices ont également signé un accord cadre de coopération horizontale, permettant aux organismes des partenariats à géométrie variable (à deux, à trois ou à quatre) pour la réalisation de prestations de services entre membres de Canopée.

Article de la Fédération des offices publics de l’habitat

La création du réseau Canopée a été annoncée à l’occasion du Congrès HLM qui s’est tenu à Strasbourg fin septembre 2017, en présence des Présidents des quatre offices membres. L’idée même de ce réseau avait émergé un an plus tôt, lors du Congrès HLM de Nantes, à l’occasion d’échanges entre les directeurs généraux de l’Opal et de Reims habitat. Oise Habitat et l’OPAC d’Amiens se sont ensuite associés à la démarche. Nul n’avait jusqu’alors mesuré à quel point ce projet de coopération tomberait à point nommé face aux annonces du gourvenement survenues à la veille du Congrès 2017, sur la réduction des ressources des organismes d’une part avec la baisse des APL, sur le souhait de repenser le tissu HLM d’autre part.

Article de la Fédération des offices publics de l’habitat